L’ère du sans «  E   » : volonté d’une alimentation saine ou simple tendance ? Qu’en est-il de leur utilisation dans la production de sauces ?

L’ère du sans «  E   » : volonté d’une alimentation saine ou simple tendance ? Qu’en est-il de leur utilisation dans la production de sauces ?

Sans additifs, sans sucres ajoutés, sans lactose, sans OGM… Nous vivons à l’ère ou le « sans » est prisé et privilégié par les consommateurs et le sans « E » n’en est pas une exception ! Cette tendance témoigne d’une prise de conscience d’un consommateur en quête de naturel mais surtout en évitement de substances cancérigènes ou perturbatrices de son métabolisme. Que signifie le E et quelle utilisation en fait-on dans la production industrielle de sauces ?

LE E : abréviations des additifs alimentaires

Le E est l’abréviation utilisée pour décrire les additifs alimentaires intégrés dans la composition de produits de consommation afin d’exercer des fonctions technologiques spécifiques. Ceux-ci représentent diverses catégories possédant des fonctions différentes :  les colorants, les conservateurs, les antioxydants, les agents de texture, les exhausteurs de goût, les agents gélifiants, les épaississants et les édulcorants.

  • les colorants donnent une couleur attirante au produit (de E100 à E199)
  • les conservateurs (E200 à E299) maintiennent la vie du produit en ralentissant la prolifération des moisissures
  • les antioxydants (E300) empêchent les aliments de brunir
  • les agents de texture (E400) sont utilisés pour donner une texture particulière à la matière
  • les exhausteurs de goût (E600) intensifient le goût d’un produit
  • Les émulsifiants empêchent une solution de se séparer
  • les stabilisateurs permettent de maintenir la stabilité chimique des aliments
  • les agents gélifiants et épaississants permettent d’épaissir les mélanges
  • les édulcorants permettent de sucrer les aliments

Les antioxydants, les stabilisateurs et les conservateurs : les additifs potentiellement ajoutés dans la production de sauces.

La conservation et le maintien de l’état physico-chimique des sauces nécessitent l’utilisation de certains additifs alimentaires tels que les antioxydants, les stabilisateurs et les conservateurs.

En premier lieu, les antioxydants sont des molécules qui vont empêcher l’oxydation de la sauce afin de préserver son aspect appétissant ainsi que certaines qualités nutritionnelles et organoleptiques. Cet additif permet aussi de conserver certaines qualités gustatives et olfactives de la sauce, en la rendant moins rance par exemple. Il sera utilisé par exemple dans la mayonnaise afin de conserver son goût doux et non âcre.

En deuxième lieu, les stabilisateurs vont être utilisés afin de maintenir l’état physico-chimique, stabiliser les phases non-miscibles des ingrédients et augmenter la stabilité de l’aliment aux variations de températures.

Enfin, les conservateurs constituent la catégorie d’additifs qui permettra aux aliments de se conserver plus longtemps. On en distingue quatre catégories : les sulfates, les nitrites et nitrates, l’acide ascorbique et l’acide benzoïque. Ce dernier est utilisé comme additif dans les sauces. Son rôle ? Il est antibactérien et antifongique. Dans les sauces, il permet de résister à la prolifération de bactéries et de champignons lorsque la chaîne de froid est brisé lors de son utilisation par exemple.

Les additifs des ingrédients dangereux pour la santé ?

Des études scientifiques reconnaissent certains additifs alimentaires comme étant un danger pour la santé. De nombreux manuels et applications mobiles recensent ceux-ci avec leur degré de dangerosité, mais qu’en est-il vraiment ? Certains additifs peuvent être en effet dangereux à partir d’un certain degré de consommation. En cette matière, au niveau européen, c’est l’EFSA qui fixe les niveaux de dose journalières admissibles (DJA) et les estimations de l’exposition alimentaire humaine acceptables après en avoir étudié les ingrédients, leur propriétés biologiques et chimiques. Lorsqu’un doute persiste ou que tous les effets ne sont pas connus, elle fixe des marges de sécurité dans lesquels les risques sont appréciables.

D’autre part, la loi européenne en matière de sécurité alimentaire oblige les producteurs à indiquer le nom et la fonction des additifs utilisés dans la fabrication de leurs produits en mentionnant le E suivi du numéro attribué. Également, en vertu de cette même loi, les additifs doivent faire l’objet d’une autorisation par la commission européenne avant d’être utilisés par le producteur. C’est l’EFSA encore qui évalue les risques liés à ces additifs en fonction des critères de nature et de dosage du composant et soumet une autorisation prouvant l’innocuité de la substance dans la consommation alimentaire. Ces règles sont obligatoirement respectées et contrôlées au sein du secteur de production agro-alimentaire.

Notre offre de sauce est adaptée

Chez Fresh & Saucy Foods, notre usage des additifs alimentaires se fait dans le respect des lois européennes et étrangères – pour les pays dans lesquels nous exportons. Notre offre reste cependant personnalisable selon le souhait du client : nos sauces peuvent être naturelles ou contenir plus d’additifs. Également, selon le pays d’exportation, certains additifs peuvent être nécessaires, comme les stabilisateurs par exemple qui vont permettre aux sauces de garder leurs propriétés chimiques malgré de hautes températures. De même pour les conservateurs qui permettront d’allonger « la durée de vie » de vos produits. En ce sens, notre département qualité est en mesure de vous informer et de vous conseiller ! N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations !

Vous souhaitez en savoir plus sur nos produits ? Téléchargez notre brochure : http://bit.ly/2MGxlRS
Contactez-nous par email à info@freshsaucyfoods.be ou quality@freshsaucyfoods.be